mercredi 27 juin 2007

Echange de maison en Nouvelle-Calédonie

Bonjour à tous ! Je suis de retour sur le blog, un mail d'une lectrice bien connue m'a rappelé à l'ordre ! Ca tombe bien car j'ai justement une question à poser ici. En discutant avec un collègue tout à l'heure, j'ai appris que des personnes échangeaient de maison ici localement. Ce moyen de se loger pour pas cher lors des vacances n'est pas nouveau, je sais bien, mais je n'avais jamais pensé à ça ici. On peut imaginer par exemple que des profs en poste à Lifou échangeraient leur maison avec des personnes résidants à Nouméa, pendant les vacances scolaires, c'est génial non ! Ou bien que des personnes résidants dans le Nord échangent leur maison un week-end avec des Nouméens...

Je fais donc un appel ici pour savoir si vous avez déjà fait cela et si ça vous intéresserez ? Qui échange sa case contre un appart ;-)

lundi 11 juin 2007

Tour de Calédonie en ULM, extrait vidéo !
Décollage de l'aérodrome de Koumac... comme si vous y étiez !
C'est la seule vidéo que j'ai, je regrette de ne pas en avoir fait d'autres, surtout au dessus de l'Ile des Pins mais j'étais trop concentré à faire des photos ;-)
Séquence émotion !



Durée : 3 mn

dimanche 10 juin 2007

Suite du Tour : Poum, Koumac, Koné...
Nous quittons Poum pour la troisième étape de notre périple qui doit nous emmener aujourd'hui à Koné, village en plein développement et capitale de la Province Nord. Mais notre première escale matinale nous fera découvrir la région de Koumac, à un saut de puce de Poum juste derrière la mine de nickel de Tiébaghi.

mine de tiebaghi
Aux pieds de la mine de nickel de Tiébaghi, la lagon...

Les membres du club "Les Ailes du Nord" nous attendent autour de la piste, l'occasion de revoir les copains du Nord et de les encourager à se joindre au groupe lors du prochain Tour 2008. Les plus jeunes ont droit à leur baptême de l'air, l'occasion de faire découvrir l'ULM au grand public. Ils en redemandent !

bapteme de l'air
Baptême de l'air pour les enfants de Koumac

ulm

Après le repas pris à l'ombre des hangars de l'aérodrome, nous repartons pour Koné, et Voh sur notre route, dans l'espoir de voir le fameux coeur du même nom, rendu célèbre par le photographe Yann Arthus-Bertrand. A mesure de notre progression, nous voyons la météo se dégrader devant nous, les ULM trois axes, partis devant, nous informent par radio qu'un mur de pluie les oblige à modifier leur route, certains décident de contourner l'obstacle par la mer au dessus du récif, d'autres tente une approche de Koné par la vallée. La météo qui nous avait accompagné de son plus beau ciel bleu jusque là semble devenir capricieuse. Nous continuons notre route en direction de Voh, notre vitesse de 90km/h nous laisse le temps de décider et de choisir la meilleure option. Une éclaircie semble apparaître devant nous, Denis pointe alors son doigt devant, me montrant la mangrove, je sais que le coeur de Voh ne doit plus être loin, nous redescendons à une altitude de 500 m environ et je vois enfin cette sculpture végétale parfaitement symétrique, la mangrove a conservé son coeur...

coeur de voh nouvelle caledonie
Le fameux Cœur de Voh, entre lagon et mangrove.

coeur de Voh, nouvelle caledonie

C'est magnifique et encore plus beau peut être, la rivière de Témala et les bras de mer autour du coeur qui serpentent entre les palétuviers éclairés un instant par une brève percée du soleil. Nous faisons un 360 complet au dessus du coeur avant de rentrer, sous une pluie battante, rejoindre l'équipe au complet sur la piste de Koné. Le mauvais temps semble être installé, nous resterons bloqués à l'hôtel. L'équipe décide de ne repartir que dans 2 jours, je ne peux rester et dois impérativement être de retour sur Nouméa. Les ULM boucleront finalement le Tour sans moi et rallieront Nouméa dans la grisaille.

riviere temala
Bras de mer dans la mangrove autour du Coeur de Voh

De ce voyage je retiendrai les merveilleux contrastes de couleurs que composent les paysages calédoniens, si différents du Nord au Sud, les îlots qui vus du ciel offrent un spectacle dont je ne me lasse pas, les récifs de corail, les rivières, le rouge de la terre, le vert de la Chaîne sont autant de couleurs et de formes qui composent mes images... J'ai eu la chance également de voir des requins à la surface, lors de notre survol de la côte Oubliée par exemple. Et je retiendrai bien sur l'Ile des Pins, grandiose ! Je rentrerai de ces 3 jours avec plus de 700 photos dont vous avez eu un aperçu en illustrant ces lignes, un moyen pour moi de partager avec vous ce long et beau périple de 1 500 km autour du caillou... 
A en lire vos nombreux commentaires, vous avez aimé ! Encore quelques balades à travers le caillou et je pourrai faire un joli bouquin sur la Calédonie ? Ca vous dirait ?

samedi 9 juin 2007

Les blogs calédoniens sur les ondes de RFO Nouvelle-Calédonie
Nous avons été interviewé hier midi lors d'une émission radio sur le thème des blogs ! L'occasion de raconter nos expériences et de faire connaissance avec des blogueurs que l'on connaît pourtant bien sur le net mais pas forcément dans la vie réelle ! C'était bien sympa et la conversation s'est même poursuivi sur le parking d'RFO ! 16 mn d'émission, trop court pour des blogueurs bavards ! Enfin, y'en a quand même qui faisaient moins leur malin devant le micro ! Ils se reconnaîtront... Hahahaha !!!

Les invités étaient : Franck (Calédosphère) - Julie (Sojourn in the South Pacific) - Calou (Les essais culinaires de Calou) - Eric (Netwizz)

Emission RFO Nouvelle-Caledonie

emission radio RFO nouvelle-caledonie

Et il manquait bien d'autres blogueurs et blogueuses dont Margouillette pour ne citer qu'elle.

J'en ai profité pour faire une petite vidéo, prise sur le vif... Le stress avant le direct !!!



Et voici l'enregistrement sonore de l'émission :
(merci Denis de l'avoir enregistré)

mardi 5 juin 2007

Suite du Tour : La côte Est et le Nord...
mine de nickel de Poro
Mine de nickel de Poro, proche de Houaïlou

Riviere Kouapiste d'atterrissage de Touho
Rivière Koua entre Kouaoua et Poro  /  Piste d'atterrissage de Touho... entre lagon et mangrove !

Village de Touho
Village de Touho

Nous longeons toute la côte Est, Houaïlou, Poindimié, Touho, Hienghène et sa fameuse Poule, que j'aperçois entre les nuages restés accrochés au massif du Mont Panié, le plus haut sommet de Nouvelle-Calédonie avec ses 1628 m. Plus au nord, Pouébo et l'impressionnante cascade de Colnett qui se jette dans le lagon.

Cascade de Colnett
Cascade de Colnett, à Pouébo

Puis nous abordons la Pointe Nandiarane et l'île Pam avec sa réserve de faune. D'ici, j'aperçois déjà la côte Ouest de l'autre côté des montagnes, je vois la Calédonie sur toute sa largeur, 5 km seulement séparent les deux côtes. Nous arrivons enfin tout au bout de l'île, qui se termine par une fine bande de terre jusqu'à Boat Pass et l'île Baaba, dernier fragment de terre avant les Iles Belep, plus au Nord. Nous voilà au bout de la Grande Terre, au bout du monde, là où la route s'arrête, nous avons parcouru 500 km depuis l'Ile des Pins.

Boat Pass
La où la route se termine... le bout du bout de la Grande Terre : Boat Pass (ou Passe des Embarcations). Voyez les petites taches en bas à gauche de l'image, des kayaks en balades... ça doit être cool ça, non ? On peut pas être dans les airs et dans l'eau !!!

Le soleil de fin de journée révèle les formes du relief, ravive les couleurs oranges et vertes de la mangrove, entre ombre et lumière, nous redescendons par la côte Ouest, rejoindre nos co-équipiés déjà autour de la piscine de l'hôtel Malabou de Poum... (suite et fin bientôt ;-)

montagnes de Poum

samedi 2 juin 2007

Suite du Tour : Ouinné, Thio, Canala...
ouinne
Ravitaillement des ULM avant le départ de Ouinné

Au petit matin, les pilotes inspectent leur machine, font le plein d'essence tandis que notre pendulaire s'élance sur la piste de Ouinné, un dernier survol du village, de la baie et nous mettons le cap sur Canala, à 1h de vol. Nous arrivons bientôt à hauteur du massif le plus haut de la province Sud, le Mont Humboldt avec ses 1618 mètres, c'est à peu près notre altitude de vol.

riviere Ni
Embouchure de la rivière Ni

A ses pieds, serpente la magnifique rivière Ni qui se jette dans le lagon, puis viennent ensuite les premières tribus de la côte Est, nous laissons la côte oubliée derrière nous, Petit Borindi, Port-Bouquet et nous voilà au dessus de Thio et sa mine de Nickel surplombant le lagon. Tiens, le minéralier est en plein chargement...

mineralier Thiomine de Thio

Thio

Les couleurs oranges de la latérite contrastent avec le vert des montagnes et le bleu du lagon, derrière le col nous entrons ensuite dans la baie de Nakéty et passons la presquîle de Bogota, une mine ici et là juste en face une autre encore, toute la région vit du Nickel. Denis, mon pilote, entame la descente, il me demande de m'accrocher, ça souffle dans la vallée, un virage à 90° me surprend, je cris, et nous voilà dans l'axe de la piste de Canala où nous sommes attendu... Les habitants du village regardent nos drôles d'engins, je laisse ma place un instant, des baptêmes d'ULM feront le bonheur des enfants de Canala.

Canala

aerodrome de Canala
Baptême de l'air : l'occasion pour les enfants de Canala de découvrir leur tribu sous un autre angle !

repas

Un déjeuner de bienvenue, préparé par la mairie de Canala, nous attend sous le faré communal. Poissons grillés, patates douces, fruits et légumes du pays seront l'occasion de partager un moment tous ensemble avant de repartir pour ce qui sera notre plus long vol du périple. 3h30 pour relier Canala à Poum tout au nord... (à suivre)