mercredi 11 janvier 2006

Jour 4 : Hienghène - Pouébo - Nouméa, suite et fin !

Et voilà la fin du périple... et comme vous avez été patient d'attendre jusqu'au bout, j'ai mis une petite vidéo (plus bas) pour conclure ce beau voyage !
Une fois passé le bac de la Ouaième, entre mer et montagne on arrive devant la superbe cascade de Tao. Le temps est très couvert dommage, mon appareil photo restera dans son sac ! On admire le spectacle quand même, puis on continu un peu plus loin visiter un camping que je ne connaissais pas, ça sera pour la prochaine fois ! Un peu plus loin encore on s'arrête sur une très jolie boite aux lettres sur le bord de la route, on découvre que c'est la maison d'un sculpteur qui expose ses œuvres dans le jardin. Des flèches faîtières magnifiques d'un style différent pour chaque chefferies kanaks. En voici de superbes aussi sur le site du musée du quai Branly, allez voir...


On ne traîne pas trop, il est déjà midi, on fonce sur Colnett, la cascade à ne pas rater surtout ! Elle se trouve bien avant le village et est indiquée des qu'on approche du pont. Un bon spot pour faire une pause déjeuner ! Tiens, 2 ou 3 voitures ont eu la même idée que nous, on se trouve un petit coin tranquille en remontant aux abords des chutes d'eau. La cascade de Colnett se compose de plusieurs niveaux, avec des bassins et trous d'eau un peu partout. Un vrai bonheur après cette longue route sous la chaleur ! On n'a pas tardé à se jeter à l'eau, Anoëlla a adoré se faire masser les épaules sous les chuttes d'eau, et on serait bien resté toute la journée à jouer comme des gosses ! Vers 14 heures, on doit quitter ce bel endroit pour retrouver la capital, à 5 heures de route d'ici ! On aurait pu continuer encore sur Pouébo pour rentrer par Koumac et ainsi faire un vrai tour de Calédonie, mais j'ai choisi de redescendre via le bac une nouvelle fois pour ainsi emprunter la transversale Koné-Tiwaka qui vaut vraiment le détour aussi. Cette route est une vraie réussite d'aménagement vraiment, on y trouve des aires de repos, des points de vue, des petits abris où sont exposés, fruits et légumes, et tout cela le long de la rivière Tiwaka. Une transition en douceur vers la côte ouest, et vers la fin de nos vacances... Franchement, si vous avec des vacances prochainement et que vous ne savez où aller... la côte Est en camping, c'est le truc à faire, en plus ça revient pas très cher ;-) Bon, aller maintenant c'est à vous... racontez-nous votre périple quand vous partirez là bas et envoyez moi des photos, je les mettrai sur le blog si vous voulez ! De plus, si vous découvrez des bons plans, surtout partagez les avec nous sur le blog... que tout le monde en profite ! Merci... à bientôt !

La vidéo de la cascade de Colnett - Durée : 1 mn

lundi 9 janvier 2006

Jour 4 : Hienghène - Pouébo - Nouméa

Ha... enfin ! vous allez dire, non ? Et oui je sais, mais j'ai pas eu le temps avant, mes journées sont bien remplies. J'ai pleins de choses dont j'ai envie de parler en plus... bref, faut que j'arrête mon job quoi ! Ben, oui c'est pas sorcier, je me trouve un sponsor et hop je suis 100% sur le blog ! Bon, ça va bien finir par arriver... En attendant, voilà pour vous la suite de notre balade dans le Nord, j'ai revu les photos et vidéos, j'ai du mal à faire un choix tellement j'ai envie de vous les montrer toutes ! Alors j'ai décidé de faire le jour 4 en deux parties, demain (j'espère)... le jour 4 (bis).





Aujourd'hui, on passe le bac ! Et oui, plus au nord juste après le village de Hienghène, on traverse la rivière Ouaième sur un bac, le dernier en activité sur le territoire. C'est un des moments fort lorsque l'on se fait un tour de Calédonie. Passés les nombreux cols, et virages qui longent la côte, on arrive au bout de la route la piste devant la rivière. Et là, on attend que le bac, en face, revienne vers nous. On discute 5 mn avec un homme en veste orange, il travaille sur le bac et va prendre son quart. On a appris qu'ils étaient 8, employés par la mairie de Hienghène, pour assurer son fonctionnement toute l'année, 24 heures sur 24. Six personnes se relaient par équipes de deux et 2 autres personnes sont remplaçantes. Notre bac arrive, on remonte dans la voiture et on avance sur le radeau... Un moteur étourdissant nous tracte de l'autre côté du fleuve. Anoëlla n'était pas rassurée mais elle a fini par sortir de la voiture et profiter du moment. Au milieu de la traversée, le paysage est grandiose (si le temps est au beau car la région est très humide). Les montagnes aux alentours plongent directement dans la mer, on se sent tout petit. Le plus haut sommet de Nouvelle-Calédonie, le mont Panié, a la tête dans les nuages mais on devine toute sa grandeur... 1628 mètres au bord de l'eau, un dénivelé impressionnant ! Nous voilà sur l'autre rive, déjà, on reste un moment pour observer le bac embarquer d'autres voitures et faire le chemin inverse... la routine pour ces gens d'ici. Une dernière photo et on continu notre route vers les cascades de Tao et de Colnett... (à suivre)

vendredi 6 janvier 2006

Jour 3 : Tendo - Hienghène

Nous voilà aujourd'hui à Hienghène ! Après des au-revoirs touchants, à Tendo ce matin, nous redescendons la piste et allons voir "la poule" !



Et oui, c'est le fameux rocher en forme de poule, une véritable icone ici, symbolisant toute la province Nord. Passage obligé sur le point de vue à l'entrée du village. Anoëlla en a pris plein les oeufs les yeux !! C'est la poule dit-elle en criant !! c'est la poule, je la reconnais ! Et oui, on a tous vu la poule en carte postale à Nouméa... mais la voir en vrai, c'est vraiment autre chose. Un site vraiment superbe, c'est d'ailleurs non loin de là que le Club Med (Koulnoué village) s'est installé. Mais pour ce soir on va sortir la tente une nouvelle fois et se chercher un bon petit camping.



J'avais entendu parlé de ce camping appelé "billet de 500", mais je ne le connaissais pas plus que ça, tiens, si on l'essayait pour la nuit ? Je reconnais tout de suite le rocher figurant sur les billets de 500 F cfp ! Une plage magnifique et un site très sympa entre roches et végétation... Le camping en lui même est assez petit mais bénéficie de sanitaires tout neufs et d'un joli faré. Il y a plein de balades sympa à faire tout autour et plein de choses à découvrir : mangrove, rivière, plages... et même d'autres campings aussi... Bon, on se fait un feu, une grillade et au lit ! A demain... pour le dernier épisode !

mercredi 4 janvier 2006

Jour 2 : Ponérihouen - Tendo



On quitte le Camping de Tiakan assez tôt pour profiter un maximum de notre journée. Anoëlla est impatiente de voir ce qui nous attend aujourd'hui ! Après quelques virages et une quinzaine de kilomètres on arrive dans ce très beau village qu'est Poindimié. Personnellement c'est celui que je préfère de la côte Est, Anoëlla est sous le charme aussi, on se verrait bien vivre ici quelques temps ;-) L'îlot Tibarama remplacerait bien l'îlot Canard ! Tiens, des gens nous ont appris qu'on pouvait louer des kayaks pour rejoindre l'îlot... ça, faudra qu'on se le fasse une prochaine fois ! Au centre du village, on s'arrête faire quelques courses chez Poindimié Discount, "moins cher que pas cher" c'est écrit en gros sur la devanture !! Un petit casse croûte sur la plage avant de continuer...



Passé le village de Touho et les tribus côtières, on approche de Hienghène et de notre piste qui nous mènera à la tribu de Tendo. On s'arrête à l'office du tourisme pour y avoir le contact de la personne qui nous accueillera dans la tribu. (Tiens, au passage... un peu d'auto-promotion : mesdames, messieurs du tourisme en province Nord, si vous lisez mon blog, j'ai fait plein de photos de votre belle région ! Si ça peut vous intéresser !!!). Nous voila reparti, on longe la rivière Hienghène, vraiment sympa cette piste bordée de cocotiers, on mange un peu beaucoup de poussière au passage mais bon ! On a la clim alors on a qu'a fermer les fenêtres, hein ! La journée se termine, on arrive à Tendo au milieu des montagnes... Après avoir cherché Monique (notre contact sur place) un peu partout, une jeune femme nous apprend qu'elle est partie au champs ! Bon, la jeune femme se charge de nous guider chez les personnes qui nous accueilleront pour ce soir... Le "vieux" et la "vieille" comme on dit ici (ce n'est pas péjoratif ici au contraire) nous reçoivent chez eux et sont heureux de faire notre connaissance. Le vieux Elia nous fait visiter les lieux, la case traditionnelle est toute prête pour nous ! En attendant de passer à table, il nous raconte les gens qui sont venu avant, les rencontres qu'il fait, les histoires de la tribus... Elia est conteur au centre culturel de Hienghène, alors la culture kanak, les histoires, il sait les partager avec ses hôtes. C'est l'heure du repas, le bougna nous attend !!! Humm... Avant de se coucher j'emmène Anoëlla rendre visite à une autre famille chez qui j'étais allé il y a 3 ou 4 ans... Julie et son mari et leurs 6 enfants ! Elle s'est souvenue de moi, Julie et même de mon prénom ! Ca fait plaisir, surtout que j'ai une surprise pour eux, je suis venu avec des photos que j'avais prises lors de ma dernière visite !!! Des photos des enfants, de la famille... quelle joie !!! C'était vraiment une bonne idée, leur joie était visible même à la lumière d'une lampe à pétrole... Et oui, des moments comme ça, c'est ce que nous cherchions en venant ici, c'est ça l'accueil chez l'habitant... (à suivre...)

lundi 2 janvier 2006

Jour 1 : Nouméa - Ponérihouen

Après 230 km (3h de route environ), nous voilà sur l'autre côte : la côte Est, plus verte et plus sauvage qu'à l'ouest. Ici il pleut davantage, les nuages restent souvent sur les montagnes qui longent la côte, mais on a eu un temps magnifique. Pour les photos, le photographe s'est régalé !!! Anoëlla, elle, est tombée littéralement sous le charme (de la côte Est, pas du photographe ! enfin... quoique ? ;-), quoiqu'il en soit ce fut un beau périple surtout qu'elle ne connaissait pas du tout la province Nord. Et pour nos 2 ans de mariage, on s'en souviendra...


Notre premier stop a été sur le pont de la rivière Bâ un peu après Houaïlou, une cascade et des trous d'eau au coeur de la nature, on a presque envie de se poser là déjà ! Mais sachant ce qui nous attend un peu plus loin, on repart direction Ponérihouen, petite photo du pont et de la plage, puis arrivée à Tiakan notre camping pour la nuit. Si vous faites un tour de Calédonie, c'est une halte obligatoire, un des meilleurs camping de l'île, "fin valab" comme on dit ici ! Au bord de la mer dans une cocoteraie bien entretenue, un gazon bien épais et tondu, des petites cases ou farés individuels avec éclairage s'il vous plait ! Côté sanitaire, y'a même l'eau chaude ! On va se le refaire ce camping, c'est certain, même pour un week-end c'est faisable. On se cherche un petit coin à nous avant la nuit, tiens y'a pas mal de gens qui ont leur nom inscrit sur les cases, ils ont du réserver ! On a pas été aussi prévoyant mais y'a de la place pour tous. Je sors mon sabre :-) pour couper un peu de bois (et faire mon broussard !) mais on s'aperçoit qu'à Tiakan le bois est déjà tout près, y'a plus qu'à se servir ! Bon, ça me fera une occasion de moins pour me couper un orteil ! Je m'essaye une petite heure à la pêche sur le platier en face mais la nuit tombe vite et notre belle lampe Camping Gaz ne marche pas :-( Bon, on mangera du poisson une autre fois, ok ? De toute façon, on a ce qu'il faut dans la glacière... Après une bonne nuit sous les étoiles et un p'tit dêj' sur la natte, on pli bagages et on repart plus au nord... (à suivre...)

Les vacances sont finies... de retour à la capitale !

Ca y est nous sommes de retour de notre beau périple en Province Nord, un voyage de 4 jours qui nous a emmené loin, loin, loin de la capitale ! On va essayer de vous faire vivre au mieux ce que l'on a vu au file des villages, tribus, rivières et gens rencontrés jours après jours... J'ai fait plus de 300 photos de Houaïlou jusqu'à Pouébo en passant par Poindimié, Touho, Hienghène... On va vous sélectionner les meilleures images en espérant qu'elles déclenchent en vous une envie irrésistible de découvrir la Calédonie à votre tour ! On est passé dans des campings extra, on a dormi en tribu chez l'habitant dans la case traditionnelle, on s'est baigné dans des cascades, on est allé à la rencontre de la culture Kanak, on a rencontré des gens touchants et accueillants... Et pour ceux qui croient encore qu'il y a des endroits où le "blanc" n'est pas le bienvenu je leur demande de rester chez eux à Nouméa, de s'enfermer à double tour, et de vivre à travers les "on dit"... Arrêtez d'être bête bon sang ! La Nouvelle-Calédonie à déjà ouvert son coeur, qu'attendez-vous ? Aller, je tri quelques photos et j'envois le post du premier jour...

jeudi 17 novembre 2005

Le Grand Nord calédonien !

Après la pêche dont j'ai parlé hier, découvrons un peu le pays maintenant... Tiens j'ai appris que c'est dans la tribu de Balade à Pouébo que James Cook à découvert la Nouvelle-Calédonie en 1774. J'ai l'impression que ça n'a pas du changer énormément depuis la visite de Cook, les paysages de la côte est sont toujours aussi intactes, sauvages et la cascade de Colnett coule toujours... Ya pas d'hôtel et l'électricité n'est pas distribuée partout encore, on est ici au bout du monde. Après une journée en mer c'est trop bon "d'aller baigner" à la cascade, comme on dit ici ! Je vous post une vidéo de ce petit coin de paradis (genre pub Tahiti douche si vous voyez !) très bientôt pour rendre le blog encore plus vivant...

Je voulais vous parler aussi de la fameuse pierre savon de Pouébo. Une roche qu'on ne trouve qu'ici, utilisée par les sculpteurs locaux. On trouve ces petites statuettes tout le long de la piste au passage des tribus de Pouébo. Si vous venez par la un jour vous verrez ces petits abris en bois où sont exposées les sculptures, vous vous demanderez aussi ce que vient faire cette boite vide de lait en poudre Australien... c'est la caisse tout simplement ! Ne cherchez pas le vendeur il fait la sieste ! Soulevez juste la statue pour y voir son prix et déposez votre billet dans la boite de lait !

Voilà, mon périple en Province Nord s'achève, il faut redescendre dans la capitale... retrouver "le stress des grandes villes" ! Si vous connaissez ces endroits vous aussi, faites nous partager votre expérience du Nord en postant un commentaire... J'en profite pour remercier tout ceux qui m'envoient des e-mails me racontant leur séjour en Nouvelle-Calédonie, ça me fait très plaisir, même si je n'ai pas toujours le temps de répondre à tous ;-) c'est pourquoi je vous propose de m'écrire via les commentaires sur le blog afin que tout le monde vous lise et que chacun puisse vous répondre et ainsi favoriser les échanges entre nous tous, amoureux de la Nouvelle-Calédonie... Merci.

mercredi 16 novembre 2005

Rendez-vous avec les langoustes !

Y-en a plus d'un qui s'est demandé ce qu'était cette grosse bêbette que je tiens "fièrement" dans mes mains ! Bravo Ben et Mymy qui ont reconnu cette grosse langouste calédonienne, on appel ici cette variété, une Porcelaine. Ca peut être énorme et bien plus gros encore que celles-ci ! Tiens, demandez donc à mon pot Didier qu'il vous raconte son histoire quand il avait 11 ans, qu'il avait attrapé un monstre à main nue sur le récif à Bourail et lui avait lacéré les bras et le ventre en voulant la tenir contre lui... Il paraîtrai qu'il en a gardé des séquelles ? Bref, tout ça s'est passé il y a si longtemps... (c'est qu'il est plus tout jeune le Didier ;-) mais comme vous le voyez, il reste encore de beaux spécimens dans ce merveilleux lagon calédonien...

Vendredi, 5 heures du mat pétante (à l'heure comme d'hab !) on part rejoindre Jack et Jacques à Païta pour faire la route ensemble direction Pouébo, 435 km, toute la Calédonie en longueur jusqu'au Nord Est et un bateau à trainer... Une halte rapide quelque part sur la côte ouest (un spot à langoustes tenu secret ! T'as vu Jack j'ai rien dit sur mon blog ;-) pour un coup de pêche rapide avant notre destination finale du soir... et voila le travail, 2 heures plus tard, 5 bêbettes dans la glacière ! Après quelques galères d'enlisement sur la plage (Oh Jacques c'est quoi ce 4x4 de m...) on fini par reprendre la route pour Pouébo. Un camping sans étoile mais vraiment sympa, dans une cocoteraie au bord de l'eau... et pas un campeur ! Ha c'est vrai ya pas l'eau chaude et ya pas de toilettes chez Léon mais ya du bufalo (pelouse) extra double épaisseur ! Et puis Léon il a toujours une bonne blague a raconter !

Après une bonne nuit sous un ciel étoilé, on "décolle" de bonheur direction le récif. La plate alu est bondée, 5 grands gaillards pro de la pêche et tout le matos à bord, une logistique de fou... et on part 6 heures en mer sans eau et sans nourriture !!! Trop excités de partir ? Certainement !!! Bon on a fait avec, ou plutôt sans ! Après une demie heure pour atteindre la barrière de corail on jette le mouillage dans une eau turquoise telle que vous pouvez l'imaginer en plein mois de Novembre en France... (pardon mais c'est pour mieux vous faire visualiser les choses !!!). On s'équipe : palmes, masque, tuba, combinaison et on saute à l'eau... et nous voila plongé hors du temps, une heure, deux heures, 4 heures, à palmer, à découvrir, à faire des rencontres... et une langouste, et deux, et trois, et un requin, et deux et cinq !!! Ils étaient de taille respectable ceux la aussi... Des qu'on pique mal un poisson, qu'il se détache de la flêche ou se débat au bout, ces signaux sont tout de suite perçu par les requins qui arrivent dans les secondes qui suivent. Bon, mieux vaut ne pas trop trainer dans certain coin ! Y-en a un qui m'a vraiment fait flipper...

Le soir, de retour au campement, en ouvrant une bouteille de rhum, on fait un bon gros feu... Les langoustes commencent à rougir et Jack commence à parler fort et à chanter ;-) On a vraiment passé une belle journée, un super week end, même si on a mis 11h pour faire le trajet retour à Nouméa !!! Une crevaison, puis une roue qui se dégonfle et pour finir une roue de la remorque mal serrée qui finie dans un champ !!! Aller... je vous laisse rêver sur ces photos... (La suite demain, je vous montre le pays et vous parle des "pierres-savon"... vous connaissez ?).


lundi 14 novembre 2005

Un week-end de folie !

J'ai pas le temps, dans l'immédiat, de vous raconter mon week-end en détails mais je ne peux m'empécher de vous poster cette photo qui vous donne un avant-gout de notre pêche ! "Mais qu'es-ce que c'est que ce truc ?" Vous allez vous dire, non ? Aller... Bon lundi ! La suite très bientôt...

jeudi 10 novembre 2005

Coupé du monde !

Profitant d'un week end de 3 jours, je pars donc demain m'évader dans "l'autre monde" : la brousse ! Entendez par là, tout ce qui est hors de Nouméa. Je crois que pratiquement 70% de la population est concentrée autour de Nouméa. Imaginez le reste du pays... J'ai la chance de partir avec des amis à l'autre bout de l'île, à l'opposé de Nouméa dans le Nord Est. Un village appelé Pouébo (voir ci-dessous) qui est à environ 450 km de la capitale. On se fait un week end pêche, plongée sous marine en apnée rien qu'entre hommes ! On aura peut être la chance de piquer des langoustes... Ca va être donc une vraie coupure, débranchement total du blog ! Enfin pas tout à fait... car je vous ramène un tas de photos à mon retour ;-) A dimanche soir !