mercredi 5 septembre 2007

Semaine de la presse et des nouveaux médias : parlons blog avec les élèves de Bourail...
J'ai été contacté la semaine dernière par le collège Sacré-Cœur de Bourail pour animer un atelier internet et parler des blogs aux élèves dans le cadre de la semaine de la presse. Ce projet pédagogique verra les professionnels du secteur, RFO, radio et TV, les Nouvelles Calédoniennes et NRJ et ce sont les élèves du collège qui ont proposer de m'inviter pour le média internet ! C'est donc avec joie que je retournerai à l'école demain après-midi en face d'une classe !

Je souhaiterai que vous participiez à ce projet, j'ai proposé aux professeurs de rassembler les questions des élèves concernant le média internet et de me les envoyer par email afin de les publier sur le blog et que chacun puisse ainsi y répondre. Je lirai ensuite les réponses en direct dans la classe avec les élèves et cela nous fera une base de discussion. Je pense que cela rendra l'expérience vivante et montrera concrètement ce que permet l'internet et l'inter-activité avec les blogueurs. Je compte sur vous, nous nous y prenons un peu tard mais c'est pas grave, la discussion est ouverte et continuera au-delà du rendez-vous de demain. N'hésitez pas à laisser des liens intéressants aussi afin que ce post et vos commentaires soient un support d'informations...

Voici les questions des élèves et le mail reçu ce matin :

"Bonjour !
Je suis Françoise Lecaille, professeur au collège Sacré-Coeur de Bourail. Je voulais déjà vous remercier pour avoir accepté de venir rencontrer nos élèves demain, et puis faire (un peu tardivement) le point avec vous sur la journée de demain.
Il s'agit donc d'une classe de 3ème, nous aimerions une intervention sur :

- Qu'est-ce qu'un blog ? (avec un autre intervenant qui est un de nos collégiens : Julien et qui a aussi un blog)
- Comment fait-on un blog ? Est-ce  difficile ?  Est-ce payant ? (si possible en réaliser un avec les élèves ?)
- Est-ce que ça sert à informer ? A vendre ?  Comment participer au blog, est-ce facile  ?
- Si je n'ai pas d'ordinateur en propre, est-ce que je peux créer un blog (au collège par exemple) ?
- Nous aimerions axer le questionnement sur les dangers d'Internet : peut-on dire n'importe quoi ? commet vérifier les informations sur les blogs ?
- Quels sont les dangers de cette info non contrôlée (sites raciaux, contre les droits de l'homme....) ? Y a-t-il des règles à respecter lorsqu'on fait un blog ? Y a-t-il un organisme de contrôle ?

Voilà, j'espère de quoi alimenter un débat intéressant demain. La classe sera divisée en 2 pour permettre un meilleur travail.  Des postes ordinateurs seront disponibles au CDI.
 
S'il reste du temps, j'aimerai venir en dernière heure de l'après-midi avec une classe de 5ème pour travailler aussi sur les blogs. On avisera demain selon le temps et l'envie que vous aurez.

Merci encore, à demain
Françoise Lecaille"

Voilà, si vous avez 5 minutes pour apporter vos réponses et suggestions se serait super. Je vous reparle de cette expérience très bientôt avec des photos des élèves ! Une vidéo peut-être... on verra...

Merci pour vos contributions ;-)

mercredi 28 février 2007

Cours de danse kanak improvisé !
Il y a quelques semaines nous étions allés du côté de Yaté, au gîte St Gabriel exactement, pour y passer le week-end, c'était bien sympa et on y a très bien mangé, le chef nous avait préparé un bon petit plat de poisson que nous avions pris au bord de l'eau, assis sur une natte, accompagnés des enfants du gîte pour faire la causette. C'est ainsi que nous avons fait plus ample connaissance avec ces charmants petits et que la fin du repas s'est transformée en cours de danse kanak ! Les uns sont allés chercher un bambou, les autres une règle en plastique pour la percussion et moi mon appareil numérique pour vous montrer ce petit film ! Et nous voilà en train de vivre un instant magique complètement improvisé !
En échange, les enfants ont eu droit à une démonstration de danse traditionnelle de l'Ile Maurice, le Séga qu'Anoëlla et sa sœur dansent à merveille... pour la danse Kanak, ya encore des progrès à faire, quand à moi, n'en parlons pas !!  Dans un prochain post, je vous met du Séga, promis. Et vous, vous dansez quoi ?


Cours de danse kanak
envoyé par sebastienmerion

Cette vidéo est aussi visible sur la chaîne webTV "5 minutes au paradis". Participez vous aussi au contenu de cette chaîne en y déposant vos vidéos de paradis !

Mise à jour : Je vous ai trouvé une petite note sur la danse du Pilou :
Le pilou est une danse traditionnelle kanake qui raconte les naissances, les mariages, les cyclones et les préparatifs guerriers. Elle fut bannie par les autorités coloniales en raison des états de transe induits chez les danseurs et d'occasionnels actes de cannibalisme. Le dernier pilou eut lieu en 1951. La musique anime toutes les cérémonies traditionnelles. Elle fait appel aux conques (les trompettes du Pacifique), aux flûtes de bambou et aux instruments de percussion. Les sculptures en bois, aux formes symboliques, incarnaient jadis les esprits. La flèche faîtière, sorte de petit totem qui ornait la maison abritant les esprits des ancêtres, en est l'exemple le plus répandu.

jeudi 21 décembre 2006

La Foa, destination touristique

Depuis quelques jours vous pouvez voir, si vous allez sur La Foa, une série de panneaux d'affichage tout le long de la route avant d'arriver au village. Dix panneaux incitant les visiteurs à découvrir la région, en dix étapes successives. Vous ne pourrez les manquer, les affiches mesurent chacune 3 mètres de haut ! Si je vous parle de cela aujourd'hui c'est que je vous avez raconté, dans un précédent post, ma rencontre avec Elisabeth et sa fille Tina dans leur tribu de Ouipouin pour aller les photographier ! Et bien voilà, quelques mois plus tard, ça y est, les affiches sont posées et leur sourire sera désormais affiché en grand à l'entrée du village ! Une bien belle expérience partagée avec ces femmes. C'est ça aussi que j'aime avec le métier de photographe, ce sont les rencontres.
Plus d'infos sur le village de La Foa ici, et

dimanche 13 août 2006

Rencontres en tribu...

Je me suis rendu aujourd'hui dans la tribu de Ouipouin, en plein milieu de la chaîne entre La Foa et Canala pour y faire une photo commandée par La Foa Tourisme, illustrant des femmes en train de tresser des paniers. J'y ai fait la rencontre d'Elisabeth et sa fille Tina, mes deux "modèles" d'un jour ! C'est toujours avec autant de plaisir que je pars à la rencontre des tribus de la chaîne. Après un petit repérage des lieux pour trouver le site de notre séance photo, on installe la natte tressée et les paniers dans l'herbe à côté de la case traditionnelle. Les deux femmes ont mis leur belle robe mission, tout est prêt. Le soleil jouant à cache-cache avec nous j'en ai profité pour faire davantage connaissance avec cette tribu et ces femmes, heureuses de partager un moment avec ce photographe venu de la capitale...

Je vous emmène avec moi à travers ces quelques minutes d'enregistrement, bienvenue dans la tribu de Ouipouin...

Podcast de 23 minutes

podcast




mercredi 22 mars 2006

Bien le bonjour de Paris...

Tiens, ce matin on reçoit dans notre boite aux lettres - pas la boite e-mail, je veux parler de la vieille boite d'avant, celle qui est en bas de l'immeuble ! - une carte postale, comme au bon vieux temps de la correspondance ! Certes c'est assez rare de nos jours mais ce n'est pas la raison pour laquelle je vous en parle ici... Cette carte postale nous fait grand plaisir car elle nous est envoyée par deux fidèles lecteurs du blog ! Et ces deux jeunes gens se sont rencontrés sur le blog. Après quelques jours passés à tchater ensemble (c'est mon ptit doigt qui me l'a dit !), ils se sont donné rendez-vous à Paris sous la Tour Eiffel, pilier Sud !! On se croirait dans Amélie Poulain ;-) Cette carte postale pour preuve que l'internet favorise les rencontres ! Ma main à couper qu'ils ont parlé plongée et soleil !!! Vous aussi, faites vous des ami(e)s, vous avez peut être un fan du caillou près de chez vous...
Mille merci donc pour cette gentille et touchante attention surtout que c'est la première carte de lecteurs que l'on reçoit... Va falloir qu'on vous réponde, une Tour Eiffel contre un Phare Amédée, un timbre tortue contre une Marianne, ça vous va ?

vendredi 17 mars 2006

Expatriation : vivre à 22 000 km de son île...

Calédoniens expatriés, anciens du caillou ou futurs arrivant, vous êtes de plus en plus nombreux à lire le blog et surtout à intervenir par vos commentaires, de ce fait j'ai autant à lire et à apprendre que vous à chaque fois, et même davantage je dirai. C'est vraiment sympa à vous de répondre aux questions et d'enrichir les réponses, de les corriger, etc... Certains lecteurs sont là depuis le début, d'autres sont de passage, on fait connaissance, on fait des rencontres et chaque jour je commence par lire vos commentaires, c'est mon petit rituel matinal !!! Aujourd'hui, nous allons faire connaissance d'un de ces fervents lecteurs qui intervient souvent sur le blog, calédonien expatrié à Paris, amoureux du caillou comme nous tous, il s'agit de Ben. J'ai pensé que ce serait sympa de l'inviter sur le blog et de lui poser quelques questions afin qu'il nous parle de sa vie d'expat à 22 000 km de Nouméa. Faisons connaissance et n'hésitez pas à répondre vous aussi aux questions en laissant vos commentaires.

1. Ben, depuis quand es tu en France ? dans quelle région ?
Ça fera 6 ans en août : 2 ans à Toulouse et donc depuis 2002 à Paris.

2. Pourquoi être parti ? Les études ?
Principalement les études, comme la plupart des calédoniens qui partent, Nouméa n'offre pas un panel universitaire très large, et c'est bien normal, on ne peut pas tout avoir. Il y a aussi une grosse envie d'aller voir ailleurs, le caillou c'est très vite petit surtout à cet âge là !

3. Que fais tu la bas ?
Je suis en phase terminale. Je fini ma troisième et dernière année d'école d'ingénieur.

4. As tu rencontré beaucoup de calédoniens comme toi ? Y'a-t-il une communauté calédonienne ?
Des calédoniens comme moi ? «A l'aise» qu'il y en a. Je sais pas, après la terminale on doit être la moitié à quitter le caillou, entre la France, l'Australie et la NZ. Y'a-t-il une communauté calédonienne ? Question délicate, mais on est bizarrement moins soudé que la génération de nos parents. Espérons que le renouveau de la maison de la Calédonie cette année à Paris fédère un peu tout ces gentils petits calédoniens. En tout cas par rapport aux tahitiens, y'a pas photo, ils assurent plus.

5. Es-ce que tu te plait là bas ? L'acclimatation ?
C'est très cyclique, la grosse déprime au début l'automne, ça va mieux avec le ski, ça redescend au moment de se prendre une bonne semaine « pluie/neige/grisaille/gens qui tirent la tronche » en pleine face, ça remonte quand on peut se découvrir… Mais l'Amour comme palliatif à tout ça, ça marche très bien. Non est puis faudrait sérieusement penser à trouver un truc pour ces pauvres petits arbres qui sont complètement à poil, sans feuille, 6 mois par an, c'est d'un triste.

6. As-tu donné envie à des ami(e)s métros de venir découvrir ton île ?
Toutes les chambres d'internat, de colloc, d'appart que j'ai eu jusque là étaient tapissées de posters, cartes et paréos de Calédonie. C'est clair que personne n'y reste insensible, c'est juste quand on annonce le prix du billet que les gens commencent à tousser. Ca ne m'a pas empêché de faire découvrir le caillou à 5 de mes amis en août dernier. Bon ok, il aura fallu deux ans pour les convaincre. Ton blog m'aurait sûrement aidé…

7. Les zoreils connaissent-ils le caillou ? Comment l'imaginent-ils ? Savent-ils la situer sur le globe ?!!
Hé, hé, hé. Là je pense que n'importe quel calédonien a sa petite anecdote à raconter sur le sujet, l'annonce du « je suis calédonien », un vrai moment d'anthologie, tout peut arriver... Entre ceux qui sont nuls en géographie, ceux qui sont nuls en histoire, ceux qui parlent de la « Nouvelle-Polynésie », ceux qui se demandent si on a des voitures, ceux pour qui l'outre mer c'est le soleil des pubs du métro (en gros Réunion/Guadeloupe/Martinique), ceux qui… Je pense ne pas exagérer en disant qu'une grosse majorité a des problèmes avec la géographie de l'outre mer et c'est finalement compréhensible… Par contre quasiment tous les métros raccrochent la Calédonie à certaines dates durant lesquelles on a parlé de la NC dans la presse nationale : 84, 88, 98, et dans quelques semaines on en reparlera sûrement encore. Sinon, mais là on peut pas leur en vouloir, la Calédonie c'est le bon cliché lagon/soleil/plage. C'est pas que ça, mais là c'est à nous de le montrer…

8. Qu'est-ce qui te manque le plus la bas ?
Un peu de la question suivante, mais plus généralement c'est toute une ambiance qui me manque, le soleil à la limite ça peut se trouver ailleurs. Pas le même rythme, pas la même façon d'appréhender les choses, le « casse pas la têtisme » n'est pas encore assez répandu ! Du moins à Paris. Et puis ça peut paraître con dit comme ça, mais j'ai en tête un certain nombre d'odeurs, (lantanas, herbe (la toute simple), fruits, …) qui me laissent parfois nostalgique. Dans un autre registre, la quasi-totalité des expressions calédoniennes ne sont pas du tout exploitable ici, dans certains cas c'est assez pénalisant. Un «ben lônculé» c'est beaucoup plus chargé de sens qu'un «oh zut», que diable ! Ça y'est je m'enzoreillise. J'suis fini.

9. Comment fais-tu pour vivre sans Milo, Scotch Finger et mayonnaise Kraft ?!!!
Dans ce domaine, heureusement que le transport aérien c'est (bien) développé. Chaque voyage que fait un membre de la famille ou un ami est l'occasion de remplir le vide de la valise par des pots de achards, des tim-tam, des gelées de goyaves et d'autres trucs qui font du bien à la tête et au ventre. Sinon pour les produits australiens qu'on trouve en NC et pas en France, ils ont eu la bonne idée de se lancer dans le commerce en ligne, donc dès que suffisamment de gens en France sont intéressés, on peut lancer la commande d'une caisse de tim-tam, milo, fromage ou mayo kraft via l'Australie. D'ailleurs s'il y en a un qui se sent l'âme d'un entrepreneur, il y a dans ce domaine un filon à exploiter, le seul produit du Pacifique qu'on trouve en France c'est la Hinano (bière) de Tahiti. Pour ce qui est du riz et du soyo (pour moi plus important), dans le 13ème à Paris, on a tout ce qu'il faut.

10. Qu'est-ce qui te plait le plus en métropole ? et le moins ?
Le plus, je pense que c'est tout ce que la petite taille de notre caillou ne permet pas. L'accès aux voyages, aux événements de toute sorte,… Mais c'est assurément pas ça qui me fera rester ici. Le moins, les coups de blues comme en ce moment.

11. As-tu visité différentes régions et d'autres pays d'Europe ?
Bizarrement quand on est à Paris on a beaucoup plus la bougeotte, beaucoup plus envie de fuir la ville. Du coup j'ai (on a) pu visiter le sud ouest (Toulouse, Pays Basque, Pyrénées), la côte Atlantique, la Bretagne, les Alpes (surtout la Savoie ), le ch'Nord, la Belgique, l'Angleterre, les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, la Grèce et dans deux semaines, mais là c'est pas encore en Europe, je passerai 3 semaines en Chine. Et puis à plus long terme, quand j'aurai convaincue ma copine de rentrer définitivement sur le caillou, on va se tenter le Paris-Nouméa sans prendre l'avion, ça ça va être valab'.

12. En 2015, tu t'imagines où ?
En Calédonie, depuis au moins 3 ans, reste plus qu'à croiser les doigts…

13. En 2015, tu l'imagines comment la Calédonie ?
De près, si je me tiens à la réponse précédente. Plus sérieusement, bien malin le calédonien qui saura répondre à cette question, même les politiques ne s'y aventurent pas. En revanche ce qui ne changera pas c'est l'amour que j'ai pour ce caillou, et on peut pas dire que l'éloignement n'arrange les choses…

14. Pourquoi un blog ? As tu fait des rencontres, des échanges intéressants avec tes lecteurs ?
Pour l'instant on peut pas vraiment appeler ça un blog, c'est plutôt un moyen de présenter toutes mes (nos) vadrouilles de manière un peu plus interactive à la famille en NC mais aussi à la belle famille. Du coup les échanges restent limités au cercle restreint de la famille et de amis, par contre ya des trucs marrants des fois, comme avoir des news d'amis perdus de vue via le site. Mais j'ai de plus en plus envie de m'y mettre sérieusement, traiter de l'actualité calédonienne, la partager, en débattre, se rencontrer, c'est magique non ?

15. Tes 5 sites/blogs favoris ?
Dans l'ordre et en commençant par le deuxième parce que tu connais le premier :
- 404 Brain Not Found : www.404brain.net
- The Benito Report : thebenitoreport.typepad.com
- Le Blog à la Ciboulette : www.ciboulette.fr/blog
- La Brousse en folie, quand Bernard Berger réactualise ses planches : www.brousse-en-folie.com
- C'est censé être fini, pas grave : il y a aussi toute une panoplie de sites de secours pour le petit calédonien expatrié. Les Nouvelles et RFO bien sûr avec le JT et la radio en ligne, mais aussi Radio Australia qui propose en anglais et en français des podcasts quotidiens sur l'actualité dans le Pacifique. Avec ça t'es incollable sur la guerre du kava «Vanuatu contre le reste du monde».

16. Un message perso à faire passer ?
Toi lecteur/adorateur adepte des 5 minutes d'Anoëlla&Seb, ça te dirais pas de se retrouver autour d'un verre histoire de refaire la Calédonie, ils le font bien à Nouméa alors pourquoi pas nous à Paris ou ailleurs? Un genre de club des «alcooliques anonymes», version «je suis en manque de Calédonie», en somme. Ok c'est moins exotique.

Voilà, j'espère que vous aurez apprécié ce petit "interview", donnez nous vos réactions et si ça a plu j'en referai d'autres... peut être en audio la prochaine fois... Un grand merci à Ben pour avoir bien voulu "jouer le jeu" ;-) Comme dirait Georges Pernoud de Thalassa : on te souhaite "Bon vent" !! Vous pouvez visiter le blog/site de Ben ici.

mercredi 1 février 2006

La Nouvelle-Calédonie vue par les Japonais !

Les Japonais ne voient pas la Nouvelle-Calédonie tout à fait comme nous. Ceci dit, rien de plus normal... es-ce qu'on voit le Japon comme eux, nous ? Nous avons eu la visite de nos amis Noriko et Taka l'an dernier et c'était vraiment sympa de les voir émerveillés de tout et des fois de choses, qui pour nous, nous semblent banales ! Je vous invite à découvrir une sélection de blogs de touristes japonais revenus de vacances en Nouvelle-Calédonie. Voyons enfin ce qu'ils prennent en photos ! Certaines images sont assez drôles vous verrez... Je ne parle pas japonais, c'est vraiment dommage, j'aurais bien aimé "percer" un peu plus leur monde mystérieux...
So-net - Erika's selfish studio - Sakurakouji - Breeze - Izagne blog - Chez Bap - Blog officiel - et pour finir, une vidéo promotionnelle sur notre île en japonais biensur !



Noriko and Taka, if you read this message : Hello !!! How are you ? Tell us what you loved the most while you visited New Caledonia ? Please, leave a comment here, thanks !

samedi 28 janvier 2006

Prendre racine sur le Caillou...

Mes parents, habitant l'Auvergne, m'envoient ce matin une coupure du journal La Montagne, diffusé sur toute la région, qui consacre une page spéciale sur les expatriés auvergnats partis s'installer en Nouvelle-Calédonie ! J'y ai appris qu'une forte communauté auvergnate était présente ici, ainsi Pierre, natif de Messeix dans le Puy-de-Dôme, a trouvé du travail comme préparateur en pharmacie et son épouse Julie, de Clermont, travaille pour le tourisme de la Nouvelle-Calédonie... (Julie si tu tombes sur mon blog... tu m'embauches quand tu veux !!!). L'article commence par une mise en garde : "Attention ! Le voyage pourrait être sans retour. Pour des dizaines de compatriotes, les vacances en Nouvelle-Calédonie ont tourné à l'exil doré..." Je vous invite à lire l'article en entier sur ce lien. (article de Jean-François Meunier / La Montagne)

dimanche 15 janvier 2006

Ils ont fait le voyage !

Vous êtes nombreux à vouloir venir ici, pour des vacances ou pour tenter l'aventure d'une vie nouvelle... Depuis un peu plus de 2 mois maintenant que j'ai créé ce blog, je fais des rencontres à travers les commentaires et mails reçu de la part de vous tous. Certains m'annoncent qu'ils n'osent faire le grand pas et tout quitter, d'autres que leur départ est tout proche (n'est-ce pas Daniel !!!), et d'autres encore viennent d'arriver ici il y a peu de temps, ça y est ! Après quelques échanges de mails, et quelques 24 heures d'avion nous avons fait la rencontre de ces nouveaux expat venus ici jusqu'au bout de leur rêve. Nous avons donc eu le plaisir d'accueillir et faire plus ample connaissance, cette semaine, avec une famille et leurs 3 enfants ainsi que Domestos et sa compagne. Des rencontres très sympathiques et de nouvelles amitiés à venir... Nous avons pu aussi rencontrer d'autres blogueurs Ipi et Roro, Cathy et Damien arrivés il y a quelques mois et passé un moment tous ensemble baie des tortues à Bourail... c'est ça aussi la magie du blog ;-) Et ça ne fait que commencer... Alors, qui vient se joindre à la fête maintenant ? Qui sont les prochains à prendre l'avion ?


Les blogueurs réunis, baie des tortues.

lundi 12 décembre 2005

Du virtuel au réel !

Une première ce week-end... nous avons rencontré des lecteurs de notre blog ! Une invitation par e-mail reçu dans le week end et hop on se retrouve à boire l'apéro un dimanche soir chez des gens que l'on a jamais vu ! Je vous présente donc Marlène et David (et leurs deux petits : Jules et Nell) qui bloguent eux aussi depuis Nouméa. Une rencontre très sympathique qui nous a permis de faire plus ample connaissance et fut une première pour nous tous... Voici la photo des blogueurs réunis et je suis certain de vous reparler d'eux sur ce blog... Merci encore à vous Marlène & David et promis on s'appelle ;-) (Aurore et Jeff : faut qu'on trouve un moment aussi pour vous rencontrer... Tiens, et pourquoi pas une blog-party bientôt chez nous ? A suivre...)